Cabanes flottantes dans les Dombes

Passer une nuit dans une cabane flottante, c’est l’excellent cadeau que nous a fait notre entourage et qui nous a totalement déconnecté le temps d’un weekend.

La première image qui m’est venue quand j’ai vu ce cadeau, c’est celle de l’émission de Frédéric Lopez « La parenthèse inattendue » durant laquelle le temps semble être suspendu pendant toute la durée du séjour des invités.

Le domaine des Dombes

Situé à 1h de Lyon, dans les Dombes, cet endroit à taille humaine accueille des touristes en quête d’insolite, puisqu’il propose des nuitées dans des cabanes flottantes mais aussi des cabanes dans les arbres.

Nous sommes à la mi-juillet, cette année pas de vacances pour nous et le besoin de voyager lui ne cesse de croître. Ce weekend nous l’avons attendu d’autant qu’avec un début de saison en demi-teinte, nous n’avons pas eu notre quota de soleil!

Dès notre arrivée, nous prenons possession des clés de notre cabane « Les cygnes » ainsi que de deux gilets de sauvetages. Une petite charrette est à notre disposition pour y déposer les bagages et les emmener jusqu’à l’embarcadère. Une fois arrivés et les sacs déposés dans l’embarcation, nous mettons le cap sur notre cabane. Le dépaysement est total.

La cabane

Quelques coups de rames plus tard, là voilà…elle se tient devant nous, mais avant de pouvoir en profiter pleinement, il faut sortir de la barque, tout en évitant de tomber à l’eau bien évidemment! La petite terrasse sur le devant sert également de ponton sur lequel nous posons nos sacs.

Avant d’aller plus loin…rappelons que nous avons choisi l’option « aventure » lors de notre réservation, nous ne voulions ni avoir l’eau courante, ni électricité…Le confort nous l’avons au quotidien, autant jouer la carte nature jusqu’au bout!

Le loquet de la porte ouvert, nous arrivons dans la seule et unique pièce (hormis un petit espace toilettes sèches), pièce d’environ 15m² dans laquelle se situe un lit 2 places ainsi qu’une petite table pour prendre les repas dedans ou dehors selon la météo. La météo parlons-en justement. Nous n’avons quasiment pas eu d’eau durant ce mois de juillet, pourtant la veille, il y avait dans l’air comme un semblant d’apocalypse: vents et pluie si violents que de nombreux arbres ont été arrachés dans le secteur. Autant dire que nous le sentions pas très bien coté météo ce weekend, mais fort heureusement, le soleil et la chaleur ont dominé et ne nous ont pas quitté durant ces deux jours.

Comme nous avons la barque à disposition durant le weekend, nous en profitons pour faire une balade sur l’étang et approcher les autres cabanes et tentes flottantes. Il y a suffisamment de distance entre chacune pour se sentir isolés…

Petite parenthèse dans la parenthèse, nous avons également droit à 1h30 de spa privatisé pour l’occasion. Pour le coup, on baigne dans le confort à grands coups de jacuzzi et de sauna! Nous sortons à 20h plus apaisés que jamais!

De retour à notre cabane, un panier repas tout mignon nous attends. Dedans: 2 bières, une terrine de campagne, deux portions de parmentier de canard, du fromage et pour couronner le tout un crumble fraise-rhubarbe pour madame et un fondant pour moi.

Nous prenons le temps de déguster la terrine en guise d’apéritif, accompagné d’une bonne bouteille de vin que nous avions glissé dans notre sac 🙂

L’heure est maintenant venue de passer au délicieux repas, le soleil nous offre un dernier spectacle avant d’aller se coucher. Nous ne manquons pas d’immortaliser l’instant avant de passer au dessert qui clora ce repas romantique au bord de l’eau.

Les moustiques commencent à vouloir s’inviter au festin, les shorts et les t-shirts sont remplacés par des pantalons et vestes. Ces escadrilles de pompeur de sang nous rappellent la Camargue, même si ici, ils paraissent un peu moins agressifs!

Histoire de s’amuser un peu et de tester la frontale, nous embarquons dans l’obscurité la plus totale à bord de notre barque, direction la terre ferme pour une petite promenade nocturne. Les insectes pullulent dans le faisceau lumineux, cette fois il est l’heure de rentrer et de se coucher. Étonnement, il n’y a quasi aucun moustique dans la cabane, malgré cela, nous dormirons emmitouflés dans nos sacs de couchage!

Au petit matin, les rayons du soleil nous tirent doucement de notre sommeil. L’ambiance sur l’étang est paisible. Seuls les canards se font entendre et pour cause, ils ont repéré notre petit panier « petit déjeuner » fraîchement livré. Au menu: café, jus d’orange, viennoiseries, pain et confitures. Tout pour bien démarrer la journée.

Nous devons rendre les clés à 11h, nous profitons donc des derniers instants sur la terrasse ensoleillée avant de charger la barque quitter définitivement ce nid douillet qui nous aura totalement dépaysé.

Les clés rendues, nous avons encore la journée pour profiter du domaine. Au programme: cocktails, baignade dans un lac artificiel aux airs de plage et farniente sous un parasol en paille.

Une dernière ballade au milieu des étangs et il est désormais temps de quitter cet écrin de verdure qui nous laissera des souvenirs plein la tête…

 

Une réponse à “Cabanes flottantes dans les Dombes

Répondre à RAQUIN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *